Tchad

 

9 avr. 2010

Tchad

Le président tchadien rejette l’idée de nouvelles négociations avec les groupes rebelles - Le président tchadien, Idriss Deby, a déclaré devant la presse française à Paris qu’il n’avait pas l’intention d’amorcer de nouvelles démarches avec les groupes rebelles qu’il a qualifié de « mercenaires ». Il a affirmé ne pas avoir « d'argent à distribuer, ni de postes à distribuer, ni quoi que ce soit, ces gens sont partis à l'aventure sans un but ou objectif politique précis ». Le président Deby a refusé de négocier avec la rébellion depuis la signature des accords de Syrte en mai 2007.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINURCAT