États-Unis/Soudan

 

21 avr. 2010

États-Unis/Soudan

La Maison-Blanche regrette de graves irrégularités lors des élections - Le porte-parole du président Barack Obama, Robert Gibbs, a noté hier de « graves irrégularités » lors des élections au Soudan, et « regrette » que ces problèmes n’aient pas été résolus avant le scrutin. Selon M. Gibbs, « les élections récemment organisées au Soudan ont constitué une étape essentielle dans le processus de paix. Toutefois les conclusions préliminaires d’observateurs indépendants mentionnaient le fait que les élections au Soudan n’ont pas répondu aux normes internationales ». Il ajoute que « les droits et libertés politiques ont été étouffés tout au long du processus électoral, il y a eu des informations sur des intimidations et des menaces de violence dans le sud du Soudan, le conflit en cours au Darfour n’a pas permis un environnement propice à la tenue d’élections acceptables ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD MINUS

 

 

 

États liés :

États-Unis