Conseil de sécurité/violences sexuelles

 

28 avr. 2010

Conseil de sécurité/violences sexuelles

Margot Wallström veut poursuivre l’examen de la question de la violence basée sur le sexe - La Représentante spéciale du Secrétaire général sur les violences sexuelles dans les conflits, Margot Wallström, a expliqué hier devant le Conseil de sécurité de l’ONU les efforts qu’elle mène pour maintenir la pression nécessaire pour que la prévention de la violence basée sur le sexe soit érigée en priorité. Mme Wallström s’est notamment félicitée de ce que la « liste de la honte » des groupes recrutant des enfants soldats soit étendue à ceux qui sont suspectés d’utiliser la violence sexuelle. Selon Mme Wallström, « les efforts que fait la MONUC pour envoyer des patrouilles sur les chemins d’accès aux marchés afin de protéger les femmes a eu des incidences positives sur le commerce. Ce qui a contribué au développement de l’économie ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MONUC

 

 

 

Organisations liées :

ONU