Liban

 

30 avr. 2010

Liban

Roed-Larsen rappelle les répercussions des milices au Liban - L’Envoyé spécial pour la mise en œuvre de la résolution 1559 sur le Liban, Terje Roed-Larsen, a affirmé hier suite à une rencontre privée avec le Conseil de sécurité de l’ONU qu’il y aura « toujours des tensions » au Liban tant que les enjeux reliés à la souveraineté et à la stabilité du pays ne seront pas résolus, comme le démontre la présence de « milices lourdement armées » opérant à l’intérieur et l’extérieur du Liban. Il a également rappelé que les tensions étaient élevées sur la scène politique libanaise, mais que depuis un appel provenant du Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, « la rhétorique est désormais plus modérée et plus conciliante ». M. Terje Roed-Larsen, présentait le dernier rapport de M. Ban sur le Liban.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL