Comores

 

3 mai 2010

Comores

Le chef d’état-major dénonce un complot pour l’assassiner - Le chef d’état-major de l’armée comorienne, le général Salimou Amiri, accuse l’un des collaborateurs militaires du président des Comores, Ahmed Abdallah Sambi, de préparer un plan pour « l’éliminer physiquement ». Selon un courrier du général Amiri, « il est apparu que la déstabilisation, la diffamation et l’incitation à la rébellion n’ont pas suffi et que vous préparez maintenant des militants anjouanais pour m’éliminer physiquement ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MAES