Inde/Pakistan

 

25 mai 2010

Inde/Pakistan

Hafiz Mohammad Saeed va demeurer en liberté - La Cour suprême du Pakistan ordonne le maintien en liberté d’un leader islamiste, Hafiz Mohammad Saeed, accusé par l’Inde d’être impliqué dans les attaques de Bombay en novembre 2008 et rejette du coup l’appel du gouvernement pakistanais pour le replacer en résidence surveillée. Selon l’avocat de M. Saeed, « le parquet n’a pas réussi à faire la preuve de son implication ». Les trois juges de la Cour suprême ont déclaré à l’audience « nous ne pouvons pas usurper le droit à la liberté d’une personne sur la foi d’une simple hypothèse ». Hafiz Mohammad Saaed est le fondateur de Lashkar-e-Taiba (LeT), un groupe accusé par l’Inde et les États-Unis d’avoir organisé les attaques coordonnées de Bombay qui ont tué 166 personnes.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

UNMOGIP