RDCongo

 

12 juin 2010

RDCongo

Floribet Chebeya est possiblement mort violemment - Les résultats de l'autopsie du corps de Floribet Chebeya effectuée par une équipe néerlandaise ne permettent pas d’exclure la thèse d'une mort par violences. Le chef de la police de Kinshasa a d'ailleurs été placé en résidence surveillée puisqu’il est soupçonné d'avoir tenté de « brouiller les pistes » selon une source près de l’enquête. M. Chebeya, est désormais considéré comme un martyr par les ONG locales de droits de l'homme et sera inhumé lors du cinquantenaire de l'indépendance afin de lui rendre hommage.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MONUC