CHINCHILLA, Dr. Fernando A.

Consultant et Professeur à la Faculté de droit et sciences sociales de l'Université de Monterrey

Domaines d’expertise

 

Résolution des conflits ; Politique comparée; Démocratisation; Développement; Gouvernance; Institutions; Relations Internationales; Conflicts armés internes ; Opérations de paix ; Maintien de la paix ; Consolidation de la paix ; Sécurité.


Parcours académique et professionnel

 

Fernando A. Chinchilla est docteur (Ph.D.) en science politique de l’Université de Montréal et Professeur à la Faculté de droit et sciences sociales de l'Université de Monterrey. Spécialiste en résolution de conflits, ses études théoriques et ses expériences pratiques portent sur la recherche, le maintien et la construction de la paix ainsi que les processus de démocratisation et de pacification en Amérique Latine et en Afrique sub-saharienne. Dr. Chinchilla est Directeur du Centre de politique comparée et d'études internationales (Université de Monterrey), chercheur associé au centre Les Afriques dans le Monde (LAM) de l’Institut d’études politiques (IEP) de Bordeaux et membre associé du Centre d’études sur la paix et la sécurité internationale de l'Université de Montréal et de l'Université McGill. Il a été chercheur à l'Instituto de Iberoamérica de l’Université de Salamanque (Espagne) et professeur invité à la Facultad Latinoamericana de Ciencias Sociales (FLACSO-Équateur). Il a aussi été professeur invité au sein du Département de science politique de la Universidad de Los Andes (Colombie), ainsi que consultant pour l’Institut interaméricain des droits de l’homme et pour l'Organisation des États Américains (OEA) en Colombie et en Équateur.

 

 


Publications

 

Chinchilla, Fernando A., 2013, “La libertad ante el temor. ‘Ciudadanía’, ‘Estado Democrático de Derecho’, y ‘Seguridad Humana’ en África”, en Memorias del XXII Simposio Electrónico Internacional “África: una mirada al Siglo XXI”. Bogotá: Universidad Externado de Colombia.

 

Chinchilla, Fernando A., Oscar Parra Vera, and Luis René Caceres. 2012. “Pobreza y Derechos Humanos: hacia la definición de parámetros conceptuales desde la doctrina y acciones del sistema interamericano”, in Gerardo Caetano & Roberto Cuéllar (eds.), ¿Quién responde por los derechos humanos de las poblaciones más pobres en América Latina y El Caribe? Democracia vs desigualdad (2007­-2011). San José: Instituto Interamericano de Derechos Humanos, 13-­-155.

 

Chinchilla, Fernando A. 2011a. « Confidence-Building and ‘Good Offices’ After Angostura: Assessing the MIB/OAS Initiatives in the Colombian-Ecuadorian Burning Border ». The Pearson Papers, Vol. 13, 54-58.

 

Chinchilla, Fernando A. 2011b. « Open Borders of Latin America ». Focal Point, Vol. 10, 6, 5-8.

 

Chinchilla, Fernando A. 2010. « Las Supervivencias y Aversiones de los Revolucionarios Colombianos. Preferencias estratégicas de grupos guerrilleros ante una negociación de paz ». Colombia Internacional, 72 (juin-décembre), 5-25.

 

Chinchilla, Fernando A. 2009. « Extremismo, moderación, y ‘gobernanza democrática’ en el post-conflicto: las FARC-EP y el FMLN desde una perspectiva comparada ». América Latina Hoy, 53 (décembre), 129-156.

 

Chinchilla, Fernando A. 2007. « Inclusion, Exclusion, and Fragmented Peace: Disarmament, Demobilization, and Reintegration Processes in Colombia ». Policy Brief (Canadian Consortium on Human Security). Vancouver: University of British Columbia.

 

Chinchilla, Fernando A., et Michel Fortmann. 2002. « L’ancien arsenal nucléaire soviétique: les mesures coopératives américano-russes ». Le maintien de la paix, 56 (janvier).

 

Chinchilla, Fernando A, et Michel Fortmann. 2001. Une défense par d’autres moyens. La coopération russo-américaine en vue de réduire les risques de prolifération nucléaire. Ministère des Affaires étrangères et du commerce international, Gouvernement du Canada.

 

Ducatenzeiler, Graciela, et Fernando A. Chinchilla. 2001. « Pactos de Paz: Proceso de pacificación y transición hacia la democracia en El Salvador y Guatemala ». Revista de Ciencias Sociales de la Universidad Nacional de Quilmes, 12, 145-182.