États-Unis/Soudan/Darfour

 

14 juill. 2010

États-Unis/Soudan/Darfour

Gration estime que la décision de la CPI va compliquer son travail - L’Envoyé spécial américain au Soudan, Scott Gration, a déclaré hier que la récente décision prise par la Cour pénale internationale (CPI) d’émettre un second mandat pour génocide envers le président soudanais, Omar el-Béchir, pourrait rendre sa tâche difficile. Selon M. Gration, « cette décision de la CPI va rendre mon travail plus difficile, car si nous devons résoudre la crise au Darfour et traiter des enjeux du Sud-Soudan, nous avons besoin de la collaboration de M. Béchir ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD MINUS

 

 

 

États liés :

États-Unis