Le maintien de la paix « robuste » : définition et modalités pratiques

Le maintien de la paix « robuste » : définition et modalités pratiques

12 avr. 2010 - 13 avr. 2010

Séminaire organisé à Paris par la Délégation aux Affaires Stratégiques (DAS) du Ministère français de la Défense

 

 

La Délégation aux Affaires Stratégiques (DAS) du Ministère français de la Défense, en collaboration avec le ROP, a organisé un séminaire sur le maintien de la paix robuste à Paris les 12 et 13 avril 2010. Répondant aux objectifs du document de travail onusien New Horizon, il se voulait un lieu d’échanges entre experts, universitaires, praticiens, civils et militaires sur le maintien de la paix robuste ainsi que les difficultés et défis que soulève son application.

 

Programme préliminaire

Lundi 12 avril 2010

INTRODUCTION

9h00 à 9h30 : Accueil et discours de bienvenue

Général Patrick Bazin
, Directeur adjoint de la Délégation aux Affaires stratégiques, Ministère de la Défense. .Consulter l'intervention

9h30-10h00 : Remarques introductives générales Sylvie Bermann, Directrice, Département des Nations Unies et des Organisations Internationales, ministère des Affaires étrangères et européennes


__________________

DIMENSIONS CONCEPTUELLES DU MAINTIEN DE LA PAIX « ROBUSTE »

10h00 à 11h15 : Fondements théoriques, historiques et juridiques du recours à la force : Doctrine et évolution

Président : François Loncle, Député, ancien président de la Commission sur Srebrenica. Introduction : Général Patrice Sartre, Général de brigade, conseiller militaire, SAGEM, ancien Conseiller militaire de la mission française auprès de l’ONU.

Intervenants :

- Général Jean Baillaud, Chef d’état-major, Bureau des Affaires militaires, Département des opérations de maintien de la paix de l'ONU.
Le maintien de la paix "robuste" au sein de l'ONU: évolution de la doctrine et planification des opérations de paix, l'optique du Secrétariat. .Consulter la présentation

- Stian Kjeksrud, Norwegian Defence Research Establishment.
Harmoniser ambitions robustes et actions robustes dans les opérations de paix de l'ONU - vers une élasticité conceptuelle?. .Consulter l'intervention

Commentateur : Thierry Tardy, enseignant-chercheur au Centre de politique de sécurité de Genève.


11h15-11h30 : Pause-café

11h30-12h30 : Débat 12h30-14h00 : Déjeuner


__________________

 

DIMENSIONS POLITIQUES DU MAINTIEN DE LA PAIX « ROBUSTE »

14h30-16h15 : Aspects politiques


Présidente :Sylvie Bermann, Directrice, Département des Nations Unies, des Organisations Internationales, des droits de l'homme et de la Francophonie, ministère des Affaires étrangères et européennes.

Intervenants :
- Sarjoh Bah, Coordonateur de Programmes - Institutions de Sécurité, Afrique, Center on International Cooperation, New York University
Comprendre les dimensions politiques du maintien de la paix robuste. .Consulter l'intervention

- Saïd Abass Ahamed, Enseignant-chercheur, Université Sorbonne, facilitateur, région des Grands Lacs.
La "robustesse" des opérations de paix est-elle adaptée au contexte africain: les enjeux politiques du recours à la force dans les Grands Lacs. .Consulter la présentation

Commentateur : Alexandra Novosseloff, Chargée de mission Nations Unies, Délégation aux Affaires stratégiques, Ministère de la Défense. .Consulter l'intervention


16h15-16h30 : Pause-café

16h30-18h00 : Débat

19h30-21h: Cocktail organisé par le ministère des Affaires étrangères et européennes


__________________

Mardi 13 avril 2010

DIMENSIONS OPÉRATIONNELLES DU MAINTIEN DE LA PAIX « ROBUSTE »

9h00-10h40 : Aspects opérationnels

Président : Général Jean-Paul Perruche, Général de corps d'armée (2e section), consultant en stratégie, ancien directeur de l’État-major militaire de l’Union européenne (2004-2007).

Introduction : Général Patrice Sartre, ancien Conseiller militaire de la mission française auprès de l’ONU.

Intervenants :

- Général Claudio Graziano, ancien Commandant de force de la FINUL (2007-2010)
Consentement des parties et recours à la force au sein d'une opération de paix "robuste": le cas de la FINUL. .Consulter la présentation

- Général Ganascia, consultant international, ancien Commandant de l’EUFOR Tchad-RCA (2007-2009).
La mise en oeuvre d'une opération de paix robuste multinationale: leçons apprises sur le Tchad-RCA. .Consulter l'intervention

- Stefan Keller, ancien Conseiller pour les relations civilo-militaires du Cominté de Coordination des ONG au Tchad (2008-2009).
Maintien de la paix "robuste" - perspective d'un humanitaire depuis le terrain. Consulter la présentation

Commentateur : Alexander Mattelaer, Chercheur, Sécurité et défense européennes, Institut des études européennes, Vrije Universiteit, Bruxelles .Consulter l'intervention

10h45-11h00 : Pause-café

11h00-12h00 : Débat


12h00-12h30 : Remarques de conclusion Sylvie Bermann, Directrice, Direction des Nations Unies, des Organisations Internationales, des droits de l'homme et de la Francophonie, ministère des Affaires étrangères et européennes, France..Consulter l'intervention

12h30-13h00 : Clôture
Jocelyn Coulon, Directeur Réseau francophone de recherches sur les opérations de paix (ROP).

13h00-14h30 : Déjeuner

Bibliographie


- Center on International Cooperation (2009). ,Robust Peacekeeping : The Politics of Force J. Nealin Parker, dir.. New York, Center on International Cooperation (CIC), New York University.

- Findlay, T. (2006). [La problématique de l’utilisation de la force dans le cadre d’opération de paix->doc6085]. Guide du maintien de la paix 2007. J. Coulon, dir. Montréal, Athéna Éditions & CEPES : 113-126.

- Guéhenno Jean Marie, « Le maintien de la paix robuste : obtenir un consensus politique et renforcer la structure de commandement et de contrôle», paru dans le Bulletin du Maintien de la paix, No 98, Montréal, CEPES, ROP, Chaire de recherche du Canada, Mars 2010

- Holt, Victoria and Glyn Taylor. (2009), ,"Protecting Civilians in the Context of UN Peacekeeping Operations: successes, setbacks, and remaining challenges" Étude indépendante, DOMP et OCHA (ONU), novembre 2009.

- Johnstone Ian, « Dilemmas of Robust Peace Operations», in Center on International Cooperation, Robust Peacekeeping : The Politics of Force, J. Nealin Parker, dir. New York, Center on International Cooperation (CIC), New York University, p. 65-85, 2009.

- Kjeksrud, S. (2009). Matching Robust Ambitions with Robust Action in UN Peace Operations - Towards a Conceptual Overstretch ?. Norwegian Defence Research Establishment (FFI), 20 avril 2009.

- Liégeois, Michel. (2008), ""Le recours à la force dans les opérations de paix, École d'été 2008, CECRI, 2008.

- Novosseloff, A. (2007). .Le Chapitre VII, le recours à la force et le maintien de la paix. Guide du maintien de la paix 2008 J. Coulon, dir. Montréal, Athéna Éditions & CEPES : 85-102.

- Novosseloff, A. (2009) ,Recours à la force Fiche de recherche du ROP, 8 mai 2009.

- Pineschi, L. (2008), ["L’emploi de la force dans les opérations de maintien de la paix des Nations Unies "robustes" : conditions et limites juridiques." dans La sécurité collective entre légalité et défis à la légalité.->doc6119] M. Arcari and L. Balmond, eds. Pp. 139-178. Milan : Giuffre’ Editore.

- Sartre, P. et A. Novosseloff (2009). Réflexions sur un maintien de la paix "robuste".Guide du maintien de la paix 2010. J. Coulon, dir. Montréal, Athéna Éditions & CEPES : 77-93.

- Tardy, Thierry. (2006), [L’ONU et le recours à la force ou le mariage de la carpe et du lapin->doc6116], Étude Raoul-Dandurand n°12.+

- Tortolani B. et Gowan R. , « Robust Peacekeeping and its limitation», in Center on International Cooperation, Robust Peacekeeping : The Politics of Force, J. Nealin Parker, dir. New York, Center on International Cooperation (CIC), New York University, p. 49-55, 2009.