Inde/Pakistan

 

2 août 2010

Inde/Pakistan

La violence se poursuit au Cachemire - Les autorités indiennes imposent un couvre feu au Cachemire indien et demandent l’envoi de paramilitaires supplémentaires afin de maintenir l’ordre alors qu’une trentaine de personnes y ont été tuées lors de rassemblements depuis le 11 juin. Au moins quatre personnes ont été tuées, une cinquantaine blessée et une station de police incendiée aujourd’hui tandis que neuf personnes ont perdu la vie hier. Dans une conférence de presse tenue à New Delhi, le ministre en chef du Jammu et Cachemire, Omar Abdullah, a déclaré que « tragiquement, nous nous sommes engagés dans un cycle de violence où des manifestations causes des morts, engendrant d’autres manifestations qui causes d’autres morts (…) le cycle de violence doit prendre fin ». Il s’agit des plus importants rassemblements anti-indiens à survenir dans la région depuis deux ans.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

UNMOGIP