Les guerres du climat. Pourquoi on tue au XXIe siècle

Les guerres du climat. Pourquoi on tue au XXIe siècle

Publié le : 1er févr. 2010

Auteur : Harald Welzer

Recension faite par : Jean-François Thibault


Psychosociologue, directeur de recherche à l’Université Witten/Herdecke, Harald Welzer s’est fait connaître des lecteurs francophones avec la publication de l’ouvrage Les exécuteurs. Des hommes normaux aux meurtriers de masse (2007, Paris, Gallimard) dans lequel il explorait la nature des processus sociaux qui, conjuguée à la perception qu’ils ont des changements qui se produisent dans leurs valeurs et leurs environnements – ce qu’il nomme les « lignes de références » –, ont conduit des hommes normaux à devenir des meurtriers de masse. Dans Les guerres du Climat, la question ne consisterait donc pas tant à déterminer si le réchauffement climatique est un fait ou une hypothèse. Elle ne consisterait pas non plus à trancher quant aux causes, naturelles ou anthropogènes, de ces changements annoncés. Selon Welzer, de tels débats sont à bien des égards assez vains car ce qui importerait fondamentalement serait bien plutôt d’apprécier les conséquences sociales, économiques et politiques que ceux-ci provoqueront vraisemblablement.

Document