Budget des opérations de maintien de la paix


 

 

Les dépenses occasionnées par les opérations de maintien de la paix avaient été considérées, lors de la mise sur pied de la Force d’urgence des Nations Unies (FUNU) en 1956, la première opération de maintien de la paix, comme des « dépenses de l’Organisation ». Toutefois, le déploiement de l’opération des Nations Unies au Congo (ONUC) en 1960-64 a induit des coûts tels que certains Etats ont remis en cause un tel principe. Ainsi, l’URSS, puis la France, en désaccord avec la conduite de l’opération (laissée à la discrétion du Secrétaire général), refusèrent de payer leur quote-part pour les dépenses occasionnées par l’ONUC.