Liban/ONU

 

19 oct. 2010

Liban/ONU

L’ONU « très inquiète » de l’évolution de la situation politique au Liban – Dans un rapport publié hier, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, se déclare « très inquiet par la montée des tensions politiques dans le pays récemment, manifestée notamment par des déclarations acrimonieuses et des actes de défiance ». Dans ce document, M. Ban exhorte « tous les dirigeants politiques à aller au-delà des intérêts sectaires et individuels et à promouvoir l'avenir et les intérêts de la nation » et demande au Hezbollah de « compléter la transformation du groupe en un simple parti politique libanais et (de) procéder à son désarmement ». Dans une référence à peine voilée à la récente visite du président iranien Mahmoud Ahmadinejad au Liban, M. Ban déclare enfin que « le pays ne doit pas être utilisé comme une plate-forme pour étendre des aspirations régionales ou pour promouvoir un conflit ». Par ailleurs, la France, la Grande-Bretagne et la France ont appelé hier à respecter l’indépendance du TSL.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL