RDCongo

 

25 oct. 2010

RDCongo

La famille de l'opposant congolais mort en prison exige une autopsie internationale - La famille d’Armand Tungulu, mort en prison le 2 novembre après avoir lancé une pierre sur le convoi présidentiel congolais, exige une autopsie internationale afin de faire la lumière sur son décès. Rappellant la version officielle selon laquelle il se serait suicidé à l’aide d’un tissu d’oreiller, l’avocat Willy Bolio déclare: « vous connaissez les conditions de détention dans les prisons de la RDC, il n'y a jamais de coussin là-bas. Même s'il s'était suicidé comme ils le disent, ça veut dire que l'État qui devait le surveiller a failli à son devoir ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MONUSCO