Afghanistan

 

31 oct. 2010

Afghanistan

L'OTAN dénote un manque critique de formateurs - Le responsable de la mission de l’OTAN chargée de la formation des forces afghanes, le lieutenant général William Caldwell, indique que le manque de formateurs l’oblige à envoyer des responsables afghans suivre leur formation à l’étranger, notamment aux Émirats arabes unis et en Turquie. Alors que les forces de sécurité afghanes doivent compter 300 000 personnels d’ici octobre 2011, « il manque des formateurs spécialisés pour faire ce que nous avons à faire pour professionnaliser la police, l’armée et l’armée de l’air ». Il manque actuellement 900 formateurs en Afghanistan, dont au moins 440 doivent absolument être comblés d’ici juin, notamment dans les domaines de la police civile, la formation en aviation, en pilotage, en médecine et en communication militaire.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUPOL Afghanistan FIAS MANUA