Historique de l'opération MONUB

< Retour au détail de l'opération MONUB

MONUB       Papouasie-Nouvelle-Guinée

Mission d’observation des Nations Unies à Bougainville (2003-2005)

 

Créée le 19 décembre 2003 par la lettre S/2003/1198, adressée au président du Conseil de sécurité par le Secrétaire général, et acceptée le 23 décembre par lettre S/2003/1199, adressée au Secrétaire général par le président du Conseil de sécurité, Mission d’observation des Nations Unies à Bougainville (MONUB) a succédé au BUPNUB. L’opération a été lancée le 1er janvier 2004 et a cessé ses activités le 30 juin 2005.



Les problèmes économiques et environnementaux dans l’île de Bougainville, issus notamment de l'exploitation de la mine de cuivre de Panguna exploitée par Bougainville Copper, une filiale de Rio Tinto, font renaître le mouvement séparatiste. En 1989, une rébellion armée éclate, chasse les forces du gouvernement papouan du pouvoir et proclame l’indépendance. Des négociations sous l’égide de l’Australie aboutissent à un accord de paix et au déploiement de forces de paix (voir aussi Groupe de surveillance de la trèeve - GST et Groupe de surveillance de la paix - GSP).