Liban

 

2 nov. 2010

Liban

Amine Gemayel critique l'attitude du Hezbollah face au TSL - L'ex-président libanais Amine Gemayel estime à Tunis que l’attitude hostile du Hezbollah face au Tribunal spécial pour le Liban (TSL) s’explique par la crainte « que certains de ses membres soient impliqués dans l'assassinat de Rafic Hariri ». Selon l’ancien chef du parti chrétien des Phalanges, « les enquêteurs ne cherchaient qu'à vérifier certains numéros liés à des proches du Hezbollah mais ne s'intéressaient nullement aux dossiers médicaux » lors d'une altercation avec des femmes à la sortie d’une clinique gynécologique en banlieue de Beyrouth le 27 octobre.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL