Burundi

 

3 nov. 2010

Burundi

Le gouvernement burundais assure qu'il n'y a pas de rébellion naissante - Le porte-parole du président burundais a annoncé hier que les bandes armées « qui voulaient profiter de l'absence de l'administration territoriale pendant la période qui a suivi les élections » ont été « démantelées ». Léonidas Hatungimana précise qu’« il y a un groupe qui sillonnait la province de Gitega (centre), un autre la forêt de la Kibira (qui court du nord au sud), un autre encore la province de Cibitoke (nord-ouest) et enfin un groupe qui sillonnait les provinces de Mwaro et Muramvya (centre-ouest) ». Plusieurs « ont été tués, d'autres ont été capturés et beaucoup de matériel militaire qui était utilisé a été saisi ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

BINUB