Syrie/Liban

 

4 nov. 2010

Syrie/Liban

Le gouvernement syrien nie vouloir déstabiliser son voisin - La Syrie nie vouloir déstabiliser le Liban et rejette du coup les accusations du gouvernement américain. Selon un responsable syrien, « nous n’avons pas besoin de conseil de la part des Américains sur la gestion de nos relations avec nos voisins dans la région ». Le sous-secrétaire d’État américain pour les Affaires du Proche-Orient, Jeffrey Feltman, a déclaré au Washington Post qu’il n’y aurait pas de renforcement des liens avec la Syrie aussi longtemps que cette dernière minerait la stabilité du Liban.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL

 

 

 

États liés :

États-Unis Syrie