Liban/TSL

 

11 nov. 2010

Liban/TSL

Nasrallah menace ceux qui arrêteront des membres du Hezbollah - Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, menace de « couper la main » de toute personne qui arrêtera des membres de son parti dans la cadre de l’enquête menée par le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais, Rafic Hariri. Selon Nasrallah, « ceux qui sont impatients de voir publier l’acte d’accusation du TSL et qui pensent que nous allons permettre l’arrestation d’un seul de nos jihadistes se trompent. Ceux qui pensent que nous n’allons pas nous défendre se trompent ». Le Hezbollah s’attend à être accusé par le TSL au sujet du meurtre de Hariri.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL