EVRARD, Jérôme

Centre HEC Paris de Géopolitique

Domaines d'expertise


Opérations de paix - Réforme du secteur de la sécurité - Relations civils/militaires - Gestion civile des crises - Mission intégrée - Police civile - Reconstruction post-conflit.

Parcours académique et professionnel

 

Jérôme Evrard est un conseiller politique et chercheur en sciences sociales doté d’une expérience diversifiée dans la diplomatie multilatérale et les affaires stratégiques. Il intervient désormais comme consultant dans les domaines du développement, de la gouvernance, de la défense et de la sécurité intérieure, et dispose de compétences spécifiques en matière de médiation et de gestion de crises.

 

Jérôme Evrard effectue son premier déploiement à l’ambassade de France à Skopje pendant la crise du Kosovo en 1999. Il occupe ensuite des fonctions dans les Services du Premier ministre à Paris, au Secrétariat international de l’OTAN à Bruxelles et au sein de la Force de Stabilisation de l’OTAN à Sarajevo. Il intègre les Nations unies en 2003 et travaille auprès des dirigeants des opérations de paix au Libéria, en Haïti et en Côte d’Ivoire. A l’issue de ces missions de terrain, il effectue un passage par le secteur privé puis dirige le Secrétariat permanent du Réseau parlementaire sur la Banque mondiale et le Fonds monétaire international.

 

Pourvu de qualités de leadership naturelles, il a par ailleurs servi comme officier de l’armée de Terre en Afghanistan, en Afrique et dans les Balkans, et comme cadre au sein des équipes de secours et de sauvetage de la Croix-Rouge Française.

 

Jérôme Evrard prépare une thèse de doctorat en science politique à l’université Paris-Descartes. Il a obtenu le master affaires publiques de la Sorbonne avec mention bien et a récemment participé au programme Emerging Leaders de la Kennedy School of Government à Harvard. Il est enfin auditeur international de l’Institut des hautes études de Défense nationale, enseigne les relations internationales à l’Institut national des langues et civilisations orientales à Paris et est chercheur au Centre HEC Paris de Géopolitique.