Haïti/ONU

 

16 nov. 2010

Haïti/ONU

Heurts en Haïti : l’ONU craint une manipulation politique – Au lendemain des heurts entre Casques bleus et manifestants ayant causé la mort de deux Haïtiens, la MINUSTAH publie un communiqué dans lequel elle dit penser que « la façon dont les événements se sont déroulés porte à croire que ces incidents ont une motivation politique, visant à créer un climat d'insécurité à la veille des élections ». La MINUSTAH appelle ainsi « la population à rester vigilante et à ne pas se laisser manipuler par des ennemis de la stabilité et de la démocratie dans le pays ». Les élections présidentielles et législatives sont prévues pour le 28 novembre prochain, alors que l’épidémie de choléra, qui pourrait avoir été causée par des Casques bleus népalais, se propage dans le pays, suscitant la peur au sein de la population haïtienne. Le Coordonnateur de l'action humanitaire pour la MINUSTAH, Nigel Fisher, a estimé hier que l'épidémie, qui a déjà fait plus de 1000 victimes depuis la mi-octobre, est devenue une « question de sécurité nationale ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH