Liban/Israël

 

17 nov. 2010

Liban/Israël

Israël accepte de se retirer d’un village libanais – Le cabinet de sécurité israélien accepte « sur le principe » le retrait du Tsahal du secteur nord du village de Ghajar, petite localité située sur la frontière entre Israël et le Liban et occupée par l’armée israélienne depuis l’été 2006. Ce retrait pourrait s’effectuer dans les prochaines semaines et la sécurité du village pourrait être assurée par la FINUL. Les habitants de Ghajar sont des Alaouites, une branche minoritaire chiite qui dirige la Syrie, et sont désireux de voir leur village rester unifié. La plupart ont d’ailleurs pris la nationalité israélienne et ne voient pas d’un bon œil le retrait de Tsahal. Selon Najib Khatib, le porte-parole des villageois, Israël « joue avec (leurs) nerfs ». Il affirme : « nous nous battons pour que le village ne soit pas divisé. Il n'a jamais fait partie du Liban, et les Libanais le savent ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL