Liban

 

22 nov. 2010

Liban

La CBC affirme que Rafik Hariri aurait été tué par le Hezbollah – La CBC publie un articlerévélant que l’ancien président libanais, Rafik Hariri, assassiné en 2005, aurait été tué par des membres du Hezbollah. Dans cet article, la CBC relève en effet les liens qui existeraient entre les propriétaires des téléphones cellulaires ayant servi à coordonner l’assassinat et le Parti de Dieu. L’article implique également l'actuel chef des services secrets libanais, Wissam al Hassan, et révèle certains errements dont se seraient rendus coupables les responsables de l’ONU en charge de l’enquête. Ce rebondissement intervient alors que la Syrie et l’Arabie saoudite tentent de trouver une solution satisfaisant toutes les parties quant au TSL alors que la publication de l’acte d’accusation de ce même tribunal semble imminente. Vendredi dernier, le TSL avait modifié ses procédures, s’arrogeant le droit de juger par contumace les personnes accusées du meurtre de Rafik Hariri, en réponse aux propos du chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, qui avait signifié son refus de livrer au TSL les membres de son organisation qui pourraient être accusés de l’assassinat.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL