Historique de l'opération ECOMIL

< Retour au détail de l'opération ECOMIL

ECOMIL       Liberia

Mission de la CEDEAO au Liberia (août-septembre 2003)

 

La seconde guerre civile au Libéria commence en 1999 avec l'apparition, au nord du pays, d'une milice qui se fera rapidement appeler les Libériens Unis pour la Réconciliation et la Démocratie (LURD). Au début de l'année 2003, un second groupe armé, le Mouvement pour la Démocratie au Libéria (MODEL), apparaît et au mois de juin, le gouvernement du pays, mené par Charles Taylor, ne contrôle plus qu'un tiers du Libéria. La capitale Monrovia est menacée par les milices anti-gouvernementales.



Des pourparlers de paix ont lieu au Ghana, alors que les combats se poursuivent sur le terrain. Un accord de cessez-le-feu est signé le 17 juin 2003 entre le LURD, le MODEL et le gouvernement libérien, mais il est violé par l'une ou l'autre des parties.

 

Le 2 juillet les dirigeants de la CEDEAO créent la Mission de la CEDEAO au Liberia (ECOMIL) dont les premiers éléments commencent à se déployer sur le terrain le 4 août 2003. Le 1er août cette mission est autorisée par la résolution 1497 du Conseil de sécurité de l'ONU en attendant le déploiement d'une force de l'ONU. Le 18 août un accord de paix général est signé à Accra, au Ghana.

 

Les parties à l'Accord se sont également engagées à assurer la présence de garanties pour faciliter le retour et la réinstallation des réfugiés et des personnes déplacées en toute sécurité. L'ECOMIL s'est retirée le 1er octobre 2003 avec le déploiement de la MINUL.