Haïti

 

26 nov. 2010

Haïti

Haïti : l’OMS estime que les élections n’aggraveront pas la propagation de l'épidémie - Jon K. Andrus, Directeur adjoint de l'Organisation panaméricaine de la santé, le bras régional de l'Organisation mondiale de la santé, a déclaré hier que les rassemblements de foules inhérents à une journée d’élections seraient sans conséquence sur l’épidémie de choléra qui frappe Haïti depuis quelques semaines. M. Andrus estime que « le genre de mouvement et de rassemblement de populations qui sont ceux des personnes allant voter n'est pas le type de mouvement qui créé une augmentation des risques de transmissions du choléra. Les contacts rapprochés n'augmentent pas les risques pour les populations comme le ferait une grippe par exemple ». Le choléra se transmet principalement par la contamination fécale de l'eau et la nourriture.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH