01. Haïti/Élections

 

28 nov. 2010

01. Haïti/Élections

Douze candidats demandent une reprise d'un scrutin marqué par les incidents – Douze des dix-huit candidats aux élections haïtiennes, dont Mirlande Marigat et Michel Michel Martelly, ont dénoncé « un véritable kidnapping » du scrutin et demandé une annulation des résultats lors d’une conférence de presse conjointe. Plusieurs milliers d’Haïtiens ont manifesté à ce sujet à Port-au-Prince, dont Wyclef Jean et Michel Martelly. Le président du Conseil électoral provisoire, Gaillot Dorsainvil, a toutefois assuré que la journée électorale avait été « réussie ». Notant que le scrutin n’avait été annulé que dans 56 des 1500 centres de vote, il assure que des mesures seront prises pour corriger les cas d’irrégularités. Les maires des villes d’Acul-du-Nord et de Trou-du-Nord ont notamment annoncé l’annulation des résultats suite à des violences et au saccage des bureaux de vote. Des blindés de la MINUSTAH ont également été dépêchés dans la ville de Desdunes, où deux personnes ont été tuées aujourd’hui, pour reprendre le contrôle de la situation. Il y aurait également plusieurs blessés ailleurs en Haïti. Les médias locaux haïtiens font état de coups de feu à Verrettes (Artibonite), Port-au-Prince et Carrefour tandis que des urnes contenant des bulletins de vote ont été vandalisées dans le quartier Tabarre 27 de Port-au-Prince. Par ailleurs, des violences seraient à déplorer aux Cayes. En matinée, les observateurs présents en Haïti font état du peu d’engouement que semblent susciter les élections législatives et présidentielle en termes de participation en début de matinée. Les premiers résultats du scrutin sont attendus à partir du 5 décembre et le décompte final sera dévoilé le 20 décembre.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH