UA/Soudan

 

30 nov. 2010

UA/Soudan

Jean Ping dénonce une justice internationale à deux vitesses - Le président de la Commission de l’UA, Jean Ping, dénonce vivement la « justice à deux vitesses, une pour les Africains, une pour les autres », lors du Sommet Europe-Afrique. Bien qu’il ne soit pas en faveur de l’impunité, il juge « inacceptable que justice soit faite pour certains et pas d'autres ». Sans nommer le cas de la CPI au Soudan, il rappelle que la justice internationale ne s’était pas intéressée à la bande de Gaza, à la Géorgie, au Sri Lanka ou à Irak.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD