Historique de l'opération Force de maintien de la paix et de sécurité de la CEN-SAD en Centrafrique

< Retour au détail de l'opération Force de maintien de la paix et de sécurité de la CEN-SAD en Centrafrique

Force de maintien de la paix et de sécurité de la CEN-SAD en Centrafrique       Centrafrique

Force de maintien de la paix et de sécurité de la CEN-SAD en Centrafrique (2001-2002)

 

Créée le 3 décembre 2001 par la Communauté des États Sahélo-Sahariens (CEN-SAD) lors d’un sommet à Khartoum, elle a été saluée et encouragée le 26 janvier 2002 par l’Organe central de l’UA. La force s’est retirée le 29 décembre 2002 et a été remplacée par la FOMUC.



Depuis 1996, une crise politique et économique secoue la Centrafrique et menace le régime en place. Dans un premier temps, à la demande du président, un groupe de pays africains entame une médiation et crée la MISAB en 1997. Celle-ci sera remplacée par des missions de l’onu afin de consolider la paix (voir BONUCA, MINURCA, BINUCA). Parallèlement, les organisations régionales créent des missions de protection et de consolidation de la paix (voir MICOPAX). Dans un deuxième temps, en 2006-2007, des rebelles tchadiens et soudanais opérant à partir du territoire centrafricain provoquent l’inclusion de la Centrafrique dans les mandats de la MINURCAT et de l’EUFOR/Tchad-RCA. Dans un troisième temps, en 2009-2010, des rebelles ougandais s’installent en Centrafrique, ce qui incite l’Union africaine à intervenir (ICR-LRA)