Haïti

 

7 déc. 2010

Haïti

La MINUSTAH nie les accusations de manipulation des votes – En réponse à un reportage diffusé sur des chaînes de télévision haïtiennes accusant la MINUSTAH d’avoir procédé au décompte de bulletins de vote dans certains de ses camps et d’avoir ainsi pu manipuler les résultats, la mission onusienne publie un communiqué expliquant que son mandat, après le 28 novembre dernier, était de « sécuriser et ramener les urnes aux responsables électoraux ». Le communiqué confirme que la MINUSTAH a bien hébergé des urnes ayant fait l’objet d’attaques, le président des Bureaux électoraux départementaux ayant, « pour des raisons de sécurité, (…) tenu à entreposer les urnes problématiques à la base militaire du Camp Antoine. Ce qu'il fit en présence de représentants des partis politiques et des Bureaux électoraux communaux de Grande Rivière du Nord, Saint-Raphaël, Plaine du Nord et Bahon, qui finalisaient les procès-verbaux des dites communes, ainsi que d'un juge de paix ». La MINUSTAH rappelle « que nul n'est en mesure de juger de la légitimité du processus en cours avant qu'il n'arrive à son terme, qui est l'annonce des résultats définitifs, une fois l'importante étape du processus de contentieux clôturé ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH