CPI/Darfour

 

8 déc. 2010

CPI/Darfour

Deux chefs rebelles sont accusés de crimes de guerre devant la CPI – Deux chefs rebelles du Darfour ont été accusés d’avoir planifié et participé à une attaque contre une mission de paix en 2007. Les trois accusations de crimes de guerres contre Abdallah Banda Abakaer Nourain et Saleh Mohammed Jerbo Jamus ont été validées lors d'une audience devant la CPI. Ces accusations concernant l’attaque contre la mission, le pillage et le meurtre devaient être confirmées par la Cour avant de pouvoir être admises pour un procès. L’attaque en question visait la base militaire d’Haskanita sous le contrôle de la MUAS et s’était soldée par la mort de douze personnes et par la destruction de la base. Les rebelles sont donc formellement accusés devant la CPI et, d’ici 60 jours, les juges de cette cour devront déterminer si les éléments de preuves sont suffisants pour la tenue d’un procès.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD