CPI/Darfour

 

10 déc. 2010

CPI/Darfour

Le Procureur de la CPI s'en prend à Omar el-Béchir - Le Procureur de la CPI, Luis Moreno-Ocampo, a défendu hier devant le Conseil de sécurité de l’ONU les mandats d’arrestation portés envers le président soudanais, Omar el-Béchir, car « il y a un génocide qui se déroule actuellement au Darfour ». Selon lui, la situation au Darfour n’est « pas seulement une crise humanitaire, mais une attaque systématique contre des populations civiles » et « depuis 2005, les autorités soudanaises ont constamment promis de rendre justice, de créer les mécanismes juridiques tout en protégeant délibérément les responsables des crimes ». En outre, « des centaines de civils ont été tués ces six derniers mois, des centaines de milliers ont été déplacés de force et plus de deux millions de personnes déplacés souffrent d'une forme subtile de génocide : le génocide par le viol et la peur».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD