Haïti

 

13 déc. 2010

Haïti

Rencontre de Wakefield: Il revient aux Haïtiens d'assurer le succès du second tour - Les responsables des Affaires étrangères du Canada, des États-Unis et du Mexique ont estimé lors d’une rencontre dans la ville canadienne de Wakefield que la communauté internationale ne pouvait résoudre à elle seule la crise électorale en Haïti. C’est ainsi que le ministre canadien Laurence Cannon a appelé « le peuple et les dirigeants» haïtiens à prendre leurs responsabilités d’ici au second tour le 16 janvier tandis que son homologue américaine Hillary Clinton leur a promis une « aide technique ». Rappelant la « frustration croissante » de la communauté internationale face aux leaders haïtiens, elle estime toutefois qu’il ne fallait pas couper l’aide internationale, car « nous ne voulons pas punir les Haïtiens pour les problèmes allégués pendant les élections. Les gens ont encore besoin d'abris, d'éducation, d'eau potable, de soins de santé, de développement économique ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH

 

 

 

États liés :

Canada