Haïti

 

13 déc. 2010

Haïti

La communauté internationale prend note du délai de contestation fixé par la CEI – Dans un communiqué conjoint publié hier, les ambassadeurs en Haïti de l'Allemagne, du Brésil, du Canada, de l'Espagne, des États-Unis, de la France, de l’ONU, de l’OEA et de l’UE exhortent « tous les candidats à être à la hauteur de leurs responsabilités et à demander à leurs partisans de s'abstenir de tout recours à la violence, dont l'unique victime est l'ensemble du peuple haïtien ». S’exprimant au nom de la communauté internationale, les ambassadeurs déclarent prendre note « de la décision du Conseil électoral provisoire de fixer le délai de contestation de 72 heures du lundi 13 décembre au mercredi 15 décembre 2010, pour permettre à tous les candidats de soumettre leurs recours à l'instance légale du contentieux, avant le décompte final des voix ». Le communiqué condamne également les actes de violence ayant « paralysé l'activité économique, empêché les écoliers et étudiants de poursuivre leurs cours et, plus tragiquement, entravé l'accès aux soins pour les malades du choléra ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH