UE/Kosovo/Serbie

 

15 déc. 2010

UE/Kosovo/Serbie

L’UE prête à ouvrir une enquête sur les allégations touchant le Premier ministre kosovar - Maja Kocijancik, la porte-parole de la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton, déclare que l’UE serait prête à enquêter sur les allégations liant le Premier ministre kosovar, Hashim Thaçi, à un réseau de trafic d'organes. Ces allégations proviennent d’un rapport rédigé par le sénateur suisse Dick Marty pour le compte du Conseil de l’Europe, qui accuse des indépendantistes de l'Armée de libération du Kosovo (UCK), dont M. Thaçi était l’un des responsables, de s'être livrés entre 1999 et 2000 à un trafic d'organes prélevés sur des prisonniers serbes. Mme Kocijancik invite « Dick Marty à apporter les preuves aux autorités compétentes, y compris dans ce cas particulier Eulex ». Le ministre serbe des Affaires étrangères, Vuk Jeremic, déclare que « le rapport montre quel genre de pays est le Kosovo maintenant et qui le dirige, et nous devons tous ensemble sérieusement nous pencher sur le règlement de cette question difficile ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EULEX-Kosovo KFOR MINUK OMIK