Angola/Côte d’Ivoire

 

25 déc. 2010

Angola/Côte d’Ivoire

L’Angola condamne l’ingérence extérieure - Le gouvernement angolais a exprimé aujourd’hui son inquiétude sur la crise en Côte d’Ivoire et appelle la communauté internationale à ne pas s’ingérer dans les affaires ivoiriennes. Selon l’agence de presse officielle angolaise Angop, « on risque de voir un retour au conflit avec des conséquences imprévisibles pouvant menacer la stabilité en Afrique de l’Ouest ». Le gouvernement angolais condamne également les allégations selon lesquelles des mercenaires angolais se trouvent en Côte d’Ivoire. Le gouvernement condamne cette « campagne diffamatoire » et déclare qu’elle fait partie de la stratégie habituelle de l’ingérence extérieure au continent africain. Pour le gouvernement angolais, « la crise en Côte d’Ivoire est une question africaine et il incombe aux Africains d’en assumer la responsabilité. L’UA devrait assumer la responsabilité de cette situation pour éviter que ce conflit dégénère irréversiblement à une catastrophe humaine, en utilisant toutes les ressources à sa disposition».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

ONUCI

 

 

 

États liés :

Angola