Népal

 

6 janv. 2011

Népal

Le processus de paix est dans l’impasse à 10 jours du retrait de la MINUNEP - La Chef de la MINUNEP, Karin Landgren, a déclaré hier devant le Conseil de sécurité de l’ONU que le risque d’échec du processus de paix n’était pas à exclure à 10 jours du retrait de la mission. Selon Mme Landgren, « il y a eu peu de progrès sur la formation d’un nouveau gouvernement, l’intégration de 19 000 ex-rebelles maoïstes et la rédaction d’une nouvelle constitution ». Mme Landgren ajoute que « de telles mesures menacent la paix et la démocratie fragile du Népal ». La Représentante de l’ONU précise aussi que « les parties n’ont pas encore trouvé d’accord sur un mécanisme de surveillance remplaçant la MINUNEP après son départ ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUNEP