Haïti

 

10 janv. 2011

Haïti

Selon l’OIM, plus de 800 000 Haïtiens logeraient encore dans des camps - Le responsable de l'OIM en Haïti, Luca Dall'Oglio, annonce qu’un an après le séisme ayant frappé le pays, « il y a actuellement 810 000 personnes qui vivent sur 1150 sites (de camps précaires) à Port-au-Prince et en province ». Quelque 1,5 million de personnes ont perdu leur maison au cours du tremblement de terre du 12 janvier 2010 et, en septembre dernier, 1,35 million de ces personnes vivaient encore dans des camps. M. Dall’Oglio précise que depuis septembre, les camps se sont en partie vidés « pour beaucoup de raisons ». Les intempéries, l’épidémie de choléra, les expulsions et la construction de logements auraient notamment poussé des familles hors des camps.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH