Canada/Afghanistan

 

18 janv. 2011

Canada/Afghanistan

Les Forces canadiennes rejettent les accusations d'un interprète – Le ministère canadien de la Défense nationale annonce dans un communiquéqu’« aucune infraction criminelle ou militaire n'a été commise » en rapport à un incident qui a causé la mort d’un Afghan à l’été 2007. Le Service national des enquêtes des Forces canadiennes (SNEFC) avait ouvert une enquête en avril 2010 après qu’Ahmadshah Malgarai, un ancien interprète, ait affirmé avoir vu les Forces canadiennes (FC) abattre un homme afghan non armé pour ensuite lui déposer une arme sur le corps afin de brouiller les pistes. Le communiqué indique que l’enquête a permis de déterminer que « cette personne constituait une menace armée et une cible légitime ». M. Malgarai avait aussi porté des accusations sur la proposition d’un membre des services de sécurité afghans de tuer un détenu malade et sur le refus des FC de remettre un médicament à un autre détenu malade. Selon le SNEFC, l’enquête a aussi démenti ces accusations.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FIAS

 

 

 

États liés :

Canada