02. Liban

 

19 janv. 2011

02. Liban

Crise libanaise : l’Arabie saoudite déclare se retirer de la médiation - Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Saoud al-Fayçal, annonce que les efforts du roi Abdallah pour « parvenir à une solution globale au problème libanais » avec le président syrien, Bachar al-Assad, n’ont « pas abouti », poussant le roi à se « retirer de ces efforts de médiation ». M. al-Fayçal qualifie la situation de « dangereuse » et met les parties en garde contre une « partition » du pays. Par ailleurs, les ministres des Affaires étrangères de la Turquie, Ahmet Davutoglu, et du Qatar, cheikh Hamad ben Jassem ben Jabr Al-Thani, se sont réunis hier soir avec le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, afin de discuter de « la crise politique au Liban et notamment la question du tribunal international et celle du nouveau gouvernement. Les idées et les solutions proposées ont été discutées ». Suite au retrait de l’Arabie saoudite de la médiation conjointe avec la Syrie, cette tentative turco-qatarie, qui se poursuit aujourd’hui, est vue par des sources proches du Hezbollah comme « la médiation de la dernière chance ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL