Liban

 

24 janv. 2011

Liban

L’administration Obama avertit le Hezbollah - Le porte parole du Département d’État américain, Philip J. Crowley, a averti aujourd’hui que plus le Hezbollah jouerait un rôle important au sein du gouvernement libanais, plus les relations libano-américaines deviendraient « problématiques ». Il a cependant refusé de dire ce que les États-Unis feraient si le candidat Nadjib Mikati, proposé par le Hezbollah, venait à être élu Premier ministre. Le mouvement chiite, que les États-Unis considèrent comme une organisation terroriste, a en effet obtenu aujourd'hui le soutien du Parlement à la nomination de son candidat au poste de Premier ministre, et est donc bien placé pour prendre le contrôle du nouveau gouvernement.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL