01. Liban

 

24 janv. 2011

01. Liban

Le ton monte au Liban – Le parti du Premier ministre libanais sortant, Saad Hariri, accuse le Hezbollah de mener un « coup d’État » et exhorte les Libanais à « rejeter la tutelle perse » alors que l’ex-Premier ministre sunnite et candidat du Hezbollah, Nadjib Mikati, pourrait devenir le prochain Premier ministre du Liban. Selon le Courant du Futur, « pour ce qui concerne le coup d'État ourdi par le Hezbollah, il s'agit d'une tentative visant à placer les services du Premier ministre sous le contrôle de 'Wilayat al Fakih' (l'autorité religieuse iranienne) ». Ce réalignement de la politique libanaise serait possible puisque le chef druze Walid Djoumblatt a annoncé plus tôt aujourd’hui son soutien à la candidature de M. Mikati. Le parti de M. Hariri a vivement dénoncé l’offre de partenariat national faite hier, estimant que toute personnalité collaborant à un gouvernement dirigé par le Hezbollah serait un « traitre ». Plusieurs manifestations pro-Hariri ont eu lieu aujourd’hui et une « journée de colère » est prévue demain. Celui-ci avait récemment annoncé qu’il briguerait de nouveau le poste de Premier ministre. Les tensions entourant le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) avaient entrainé la chute du gouvernement le 12 janvier.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL