Philippines

 

7 févr. 2011

Philippines

Inquiétude face à un groupe dissident des MILF deux jours avant les négociations - Le gouvernement philippin averti que la création d’une nouvelle faction du MILF pouvait mettre en péril le cessez-le-feu alors que les pourparlers de paix doivent débuter mercredi à Kuala Lumpur. Un commandant du MILF, Ustadz Ameril Umbra Kato, avait annoncé en décembre la création du groupe armé, le Bangsamoro Islamic Freedom Fighters (BIFF). Alors que le MILF tente de convaincre ce nouveau groupe de déposer les armes, le gouvernement philippin rappelle que « la présence d’un autre groupe armé (…) peut mettre en péril de manière significative la capacité du leadership actuel du MILF a mettre en œuvre des actions promises lors des négociations ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EIS