Canada/Afghanistan

 

7 févr. 2011

Canada/Afghanistan

Le Canada a versé 41 millions à des entreprises privées de sécurité en Afghanistan – Des documents récemment rendus publics indiquent que le Canada a versé plus de 41 millions de dollars en quatre ans à des entreprises privées de sécurité accusées de contribuer à l’instabilité en Afghanistan. Depuis 2006, les ministères de la Défense nationale et des Affaires étrangères ont fait appel aux services de 11 de ces entreprises à Kaboul et à Kandahar. L’une d’entre elles, ArmorGroup Securities Ltd., a reçu près de 8 millions de dollars du ministère des Affaires étrangères. Les conclusions d’une enquête du Sénat américain démontrent toutefois que cette entreprise a embauché en 2007 des seigneurs de guerre impliqués dans « des assassinats, des enlèvements, de la corruption et des activités anti-Coalition ». Le ministère de la Défense a quant à lui versé 5,3 millions de dollars à Tundra SCA, une entreprise accusée par le Sénat américain de débaucher du personnel des forces de sécurité locales. Un seigneur de guerre de Kandahar, le colonel Haji Toorjan, aurait reçu pour sa part 2,5 millions de dollars depuis 2008, mais des incohérences entre différents rapports laissent entrevoir qu’il était à l’emploi du Canada depuis 2007. Le ministre de la Défense nationale, Peter MacKay, et celui des Affaires étrangères, Lawrence Cannon, nient que leur gouvernement ait embauché des mercenaires. M. Cannon rappelle que le Canada a signé en novembre dernier un accord international non contraignant sur l’adoption de meilleures pratiques concernant les entreprises privées de sécurité. Le gouvernement canadien n’a cependant pas de politique globale ou de législation régissant l’utilisation de mercenaires, contrairement à d’autres pays. Le président afghan, Hamid Karzaï, avait donné l’ordre aux mercenaires de quitter l’Aghanistan à l’automne dernier, mais des inquiétudes concernant la sécurité des groupes d’aide et de développement l’ont forcé à faire marche arrière. Environ 40 000 entrepreneurs de sécurité armés opèrent dans le pays.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FIAS

 

 

 

États liés :

Canada