Somalie

 

17 févr. 2011

Somalie

L’ONU s’inquiète des répercussions humanitaire de la sécheresse en Somalie – La chef du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA), Valérie Amos, se dit inquiète des conséquences de la sécheresse qui sévit en Somalie. « La Somalie abrite l'une des plus importantes populations de déplacés dans le monde », affirme Mme Amos qui souligne que la situation de ces déplacés « est sur le point de basculer dans un désastre beaucoup plus important dû à la menace d'une sécheresse dans tout le pays ». « La malnutrition a augmenté au cours des six derniers mois dans le sud de la Somalie et 2,4 millions de personnes, soit 32% de la population, sont confrontées à la crise. Les familles vendent leurs biens, y compris leurs maisons et leurs terres pour survivre », déclare Amos. Il y a deux semaines, Mme Amos avait évalué le nombre de déplacés somaliens à deux millions.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM BUPNUS