Soudan/Darfour/Russie

 

17 févr. 2011

Soudan/Darfour/Russie

Mikhail Margelov estime qu’il ne faut pas insister sur l’arrestation de Béchir - L’Envoyé spécial russe au Soudan, Mikhail Margelov, a indiqué hier que son gouvernement ne voyait pas l’utilité d’insister sur l’arrestation du président soudanais, Omar el-Béchir, accusé de crimes de guerre et de génocide par la Cour pénale internationale (CPI). Selon M. Margelov, « les mécanismes permettant l’arrestation du président soudanais ne sont pas clairs ». L’ambassadeur soudanais à l’ONU a demandé en février au Conseil de sécurité de récompenser M. Béchir pour sa reconnaissance de la sécession du Sud-Soudan en laissant tomber les charges de la CPI.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD

 

 

 

États liés :

Russie