Liban

 

23 févr. 2011

Liban

Mitaki se heurte à d’importants obstacles dans sa tentative de formation d’un gouvernement - Hier, le premier Ministre libanais, Najib Mitaki, a réaffirmé à la presse sa détermination pour la formation d’un nouveau cabinet malgré les difficultés auxquelles il se heurte, en particulier face aux revendications du chef du Courant patriotique libre (CPL), le député Michel Aoun. M. Mitaki a aussi affirmé que son Cabinet doit «représenter tous les groupes politiques», qu’il doit être composé de «personnes qualifiées» et qu’il doit constituer une «équipe de travail homogène». Il a affirmé que les négociations pour y inclure la Coalition du 14 mars sont encore ouvertes, malgré l’échec de sa dernière tentative. À cela s'ajoute les revendications de M. Aoun, de l’attribution du poste de ministre de l’Intérieur pour sa formation politique pour lequel il est en compétition avec celle du président libanais, Michel Sleiman. Il y a maintenant plus d’un mois que le premier Ministre libanais a été mandaté de la tâche de former un nouveau Cabinet, plongeant le Liban dans l’incertitude.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL