Israël/Liban/Syrie

 

15 mai 2011

Israël/Liban/Syrie

L’armée israélienne ouvre le feu sur des manifestants aux frontières du Liban et de la Syrie

L’armée israélienne a tué au moins 12 personnes et en a blessé plusieurs dizaines d’autres aujourd’hui lorsqu’elle a ouvert le feu sur des manifestants rassemblés pour commémorer le 63e anniversaire de la "Nakba". L’incident le plus meurtrier s’est produit sur le plateau du Golan lorsque plusieurs centaines de manifestants palestiniens ont forcé le passage frontalier pour pénétrer en territoire israélien. Les soldats israéliens ont alors ouvert le feu pour les en empêcher, tuant au moins six personnes et faisant plusieurs dizaines de blessés. Il s'agit d'un des incidents frontaliers les plus graves entre les deux pays depuis la guerre israélo-arabe de 1973. Au Liban, au moins quatre personnes ont été tuées dans le village frontalier de Maroun el-Rass. Un porte-parole de l'armée israélienne, le général de brigade Yoav Mordechai, a expliqué que les militaires israéliens avaient ouvert le feu sur des manifestants palestiniens qui avaient atteint la barrière à la frontière et commençaient à la vandaliser. Par ailleurs, deux personnes ont été tuées et une quarantaine d'autres blessées lors d'une manifestation similaire près de la frontière entre Israël et la Bande de Gaza.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL FNUOD ONUST