Liban

 

1er mars 2011

Liban

Hariri critique la puissance militaire du Hezbollah – L’ancien Premier ministre libanais, Saad Hariri, a déclaré hier que les armes du Hezbollah étaient devenues un problème majeur au Liban, et que ces armes mettaient en danger la vie politique du pays. S’exprimant devant les membres de son parti politique, le Courant du Futur, M. Hariri a estimé que « le droit des Libanais à une vie libre de toute menace à leur sécurité ne sera jamais atteint tant et aussi longtemps que ces armes seront prêtes à être utilisées contre leurs compatriotes ». M. Hariri a également appelé les Libanais à manifester le 14 mars prochain afin de protester contre « la mise sous tutelle de la Constitution (…) par les armes ». Cette date marquera le 6ème anniversaire de la grande manifestation ayant regroupé à Beyrouth plus de 1,3 million de Libanais exigeant le retrait des troupes syriennes du pays ainsi que l’ouverture d’une enquête sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais, Rafic Hariri, assassiné un mois plus tôt.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL